Corps flottants (CF)

Forum francophone sur les corps flottants (mouches volantes ou myodésopsies)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonsoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lico



Messages : 9
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Bonsoir    Mar 27 Nov - 2:26

Bonsoir, j'ai 31 ans, je suis en France depuis 3 mois car depuis 8 mois je vivais au Japon.
J'ai ce que vous appelez des corps flottants qui chez moi serait des dépôts inflammatoires.
Pour être concis, il y a exactement 1 an, je me réveille le matin avec un mal au bas du dos horrible, difficultés à m'habiller, etc avec un mal de gorge, ventre et l'abdomen gonflé, je vais chez le médecin....
Analyses, etc... Il ne sait pas, pense à un reflux gastrique qui ferait mal à la gorge, le traitement est sans effet, mais la douleur toujours violemment présente.
Je pars au Japon 2 mois plus tard, me disant que je trouverai une solution la bas si ça empire mais le médecin avait tendance à penser que ça pourrait passer tout seul.
Je doutais bien et effectivement, une fois la bas, les mêmes douleurs + grosse fatigue, comme si le sang circulait mal dans les jambes, visage gonflé, impossible de s'endormir et de se lever normalement...
Bref une fois la bas, je consulte (en japonais), c'est très différent de la France, la bas c'est un business la médecine et chaque médecin à SA spécialité.. Maux de gorge+mal de dos+maux de ventre= 3 médecins différents qui vous répondront je ne sais pas, ou allez voir mon collègue pour le ventre ou le dos. Il y avait quasiment un médecin pour chaque doigt de la main, si vous avez mal au ventre, on peu t vous faire passer une coloscopie dans l'heure, un autre monde.
Bref, encore j'entend parler du reflux ou même de stress ou sentiment c'est le terme japonais... Encore un traitement inutile que je prends sachant son inefficacité..
Voilà 4-5 mois passent toujours avec ces douleurs, et la encore au réveil, satané réveil, l'œil rouge gonflé... Oui le jour d'avant je m'étais gratté l'œil de façon bénigne.
Depuis quelques mois je voyais flou, les panneaux lumineux que vous pouvez imaginer au Japon, même très gros les éclairages débordaient.. Assez bizarre je n'ai pas de correction oculaire, j'avais une vision floue au réveil, troubles de l'accommodation, que je mettais sur le compte du mal de dos, ventre, gorge.
Donc je vais chez l'ophtalmologiste qui me dit que c'est une infection, je me dis quelques jours de collyre et ça ira... Elle me dit que la cornée n'est pas touchée, normalement pas de séquelles.. Je passe un examen de la gorge qui montre une inflammation mais pas de prélèvements donc pas de réponse.
En fait j'y retourne une fois par semaine pendant 2 mois, je voyais toujours flou, et au bout de 2 mois, je me dis que ce n'est pas une kératite, normalement c'est 1 semaine et ma cornée est toujours parfaite mais je vois flou, difficultés à lire. Je suis pianiste c'est embêtant de ne pas voir correctement. Je devais faire une conférence à l'ambassade, mais je suis rentré avant.
Donc après 2 mois de traitement je décide de prendre l'avion pour la France, je vais voir un ophtalmologiste qui me dit que si j'avais eu une kératite, ma cornée est parfaite, il me donne du dacryoserum et que ça va allait mieux.
1 mois plus tard, l'œil me brûle à nouveau malgré les litres de collyres que je administrait quotidiennement, je vais voir un autre ophtalmologiste dans une clinique destinée aux pathologies oculaires. Le médecin me dit que c'est une conjonctivite et blépharite chronique, probablement lié aux douleurs dorsales et probablement une spondylartropathie et m'envoie en urgence chez un médecin interne.
Urgence en France c'est à dire 1 mois, normalement c'est 6 mois.
Entre temps, apparition d'une tâche noire au milieu de la vision de l'œil, je retourne le voir, il ne le voit pas et me dit que c'est une uvéite antérieure aiguë. On me donne de la cortisone, et je le rend compte qu'avec le collyre qui dilate la pupille, je ne vois plus ce point noir donc il ne pouvait pas le voir.
Je prend rdv chez un rhumatologue qui me fait passer des tests pour la spondylartrite ankylosante, mais apparemment c'est négatif mais ça devrait être une spondylarthropathie ou un syndrome qui s'appelle Leroy Reiter.. Réaction immunitaire contre une infection latente ou déjà passée (anticorps), je dois attendre à nouveau 1 mois pour passer des tests et avoir un traitement anti inflammatoire qui soignera l'œil et le corps mais qui je le sais n'enlèvera la tâche noire.
C'est en fait un point noir ou plus communément un éclat de parbrise noir, ce qui est gênant puisque la cornée faisant loupe, soit c'est un point noir quand je suis proche, soit c'est un voile noir, quand j'écris, je prend la douche, je regarde dehors ou quand je suis dans une pièce avec des murs. J'ai également un filament moins gênant car translucide et un autre petit point noir mais sur le côté.
Celui qui me gêne le plus est au milieu. Clairement pas vivable même si l'ophtalmologiste ne l'avait pas vu.

La question que je me pose est si c'est du à une uvéite antérieure cette tâche se situe dans la chambre antérieure de l'œil et non postérieure? Si quelqu'un connait un peu.. On appelle cela dépôts rétro cornéens

Je n'ai plus consulté car je dois aller voir un ophtalmologiste de CHU or la ou je suis il n'y a pas de consultation avant février et je dois aller à 1h de chez moi aux urgences d'un autre hôpital.. C.-à-dire des heures d'attente..
Outre le sentiment partagé avec vous sur le retentissement sur la vie personnelle, le plus ennuyeux c'est que j'ai la sensation de m'être pris à temps pour traiter l'uveite qui guérit normalement sans séquelles, et que je me retrouve avec ces impuretés beaucoup plus gênantes par exemple qu'une myopie qui m'obligerait à mettre une correction.. En plus de douleurs physiques qui me questionnent sur le fait de pouvoir continuer professionnellement le piano si le traitement ne fonctionne pas. Ce point noir n'est pas flottant mais fixe, c'est dire toujours au même endroit, si je bouge mon regard, il bouge également et si je regarde droit devant il sera toujours au même endroit, et vous?

Voilà à peu près la symptologie et l'historique, j'espère que vous avez des conseils, des réponses à mes questions et que grâce à vos informations je pourrai me faire soigner. Qui consulter? Ou aller? Le laser peut il éliminer ces impuretés?

Pour l'instant depuis 3 mois je vis dans le noir ou avec des lunettes de soleil et j'ai envie de pouvoir travailler correctement bientôt.
Ceci étant j'apprécie le fond noir qui il y a 2 mois m'était totalement indifférent.
Et la, je m'en rend compte que la dernière fois que j'ai écrit un message aussi long, j'étais amoureux, je vous aime:)
Merci pour votre attention
Revenir en haut Aller en bas
hicham75



Messages : 29
Date d'inscription : 19/04/2012
Age : 33
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mar 27 Nov - 13:49

Bonjour,
votre histoire est extraordinaire au sens littéral du terme.
Un aspect a attiré mon attention, vous parlez de point noir qui suit l axe de la vision. Il s agit la plutot d un scotome et non de corps flottants. En effet, les corps flottants sont mobiles dans l oeil, ca bouge continuellement suivant le deplacement des yeux, comme des debris dans un liquide que l on secouerait.

Je vous invite à monter sur paris et aller en urgence au 15 20, ou a la fondation rotshild ou vous porrez trouver les meilleurs specialistes.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Lico



Messages : 9
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mer 28 Nov - 1:09

Bonjour,
Merci pour votre réponse, effectivement je vais essayer de voir un ophtalmologiste à côté de chez moi et de consulter un spécialiste aux urgences du CHU de Marseille dans la semaine avant d'aller sur Paris, car c'est assez loin. Dans cette région c'est très compliqué de consulter vite. Je demanderai pour le scotome.
Lors de la dernière consultation, le médecin avait regardé la macula et la rétine je crois mais n'avait rien vu.

J'ai lu par ailleurs qu'il fallait avoir un matériel spécial pour visualiser ces corps flottants?

Votre message m'interpelle, quand vous dites que les corps flottants sont mobiles dans l'œil, si par exemple vous avez 2 corps flottants avec un en forme de cercle à gauche et un autre sous forme de filament à droite, est ce que parfois ils se retrouvent inversés ou en bas ou en haut. Pour ma part quand je dis que c'est fixe, je veux dire qu'il suit mon regard et lorsque je regarde face à moi, il se trouvera toujours au même endroit, est ce votre cas?

lorsque votre regard est immobile le corps flottant se trouvera t'il toujours à la même place?
Pour ma part, il se trouve au même endroit quand je regarde en face mais il descend quand je le fixe.
Lorsque vous faites un fond d'œil, ressentez vous une atténuation de ces corps flottants?

Car pour moi, dans le traitement de l'inflammation j'ai un collyre mydriatique qui dilate la pupille et qui atténue la vision de ces impuretés, je ne le vois pas ou très peu. J'ai également un collyre de cortisone mais je le soupçonne de n'avoir pas arrangé la vision de ces impuretés. Il y a une tâche noire/grise comme un accent circonflexe qui me gêne beaucoup, un autre point noir à l'extrémité qui me gêne moins et un filament transparent qui par sa couleur me gêne un peu moins car je regarde rarement le ciel donc je le vois peu.
Je l'ai remarqué la première fois en buvant un café dans une tasse blanche, puis j'ai remarqué qu'il était plus gros avec une forme de voile lorsque je regardais un mur, le sol ou un écran.

Malheureusement si le déroulement des symptômes peut paraître exceptionnelle, l'histoire n'est pas vraiment extraordinaire puisque les premiers symptômes visibles des maladies inflammatoires ou rhumatismales sont souvent une uvéite (inflammation) de l'œil, qu'elle touche surtout les hommes de 15 à 30 ans et qu'elle est assez fréquente et apparemment difficile à diagnostiquer. Les médecins ne m'en avait jamais parlé et c'est l'ophtalmologiste qui après avoir vu des cellules inflammatoires derrière la cornée et que je lui ai expliqué mes douleurs au bas du dos m'a directement dirigé vers un médecin en me disant que c'était sûrement une spondylartrite. Pour l'instant les analyses ne le montrent pas, mais ça arrive souvent selon lui.
Ceci étant c'est surtout l'œil qui me gêne car je le vois tout le temps, à cet égard je comprend bien ce que vous pouvez ressentir.
Quand j'ai consulté en France, l'uvéite avait commencée 2 mois avant et le diagnostique était difficile, si c'est antérieur, postérieur, totale... Car en cas d'uvéite postérieur il y a souvent des corps flottants, le médecin à dit que c'était sûrement antérieur et dans ce cas ces impuretés se trouvent normalement dans l'humeur aqueuse qui se renouvelle continuellement, peut être que quelque chose est resté sur l'iris, je demanderai mais normalement il est dit que l'uvéite se soigne généralement sans séquelles.
Désolé pour toute ces questions mais j'aimerai comprendre, lorsque j'avais demandé à l'ophtalmologiste, il m'avait répondu que j'avais 10/10 et qu'il avait vu 3 personnes qui avait 3/10 d'acuité visuelle et que pour une tâche noire si j'arrivais à lire c'était exagéré. Je lui ai répondu que c'était justement ça le problème, je voyais bien, je voyais cette tâche noire, qui n'est pas un filament transparent, qui est donc toujours visible, gênante. Et que son raisonnement est stupide, qu'il pouvait justifier n'importe quoi car si demain sa clinique le paye au smic en lui disant qu'il y a pire ailleurs, il ne l'acceptera pas plus.
Je pense que la plupart d'entre vous connaissent ce genre de raisonnement.
Merci de m'avoir lu, j'ai essayé d'être concis et de poser les questions qui me sont encore sans réponses.
À bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Valou



Messages : 119
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Jeu 29 Nov - 20:50

Bonsoir Lico,
Ton problème est complexe car les symptômes principaux d'une uvéite antérieure ne sont pas les corps flottants. L’uvéite intermédiaire et l’uvéite postérieure se manifestent quant à elles par une diminution de la vision et par la présence de corps flottants qui sont représentés généralement par des tâches noires.
Seul un ophtalmologiste suffisamment ouvert sur notre pathologie pourra te renseigner sur la localisation de tes CFs. Cela demande un examen approfondi de tes yeux. Donc un conseil change d'ophtalmo.
Il est possible qu'après une inflammation de l’œil les corps flottants disparaissent, cela demande qq mois.
Il faut que tu sois patient.
Bon courage!!!
A +
Valou
Revenir en haut Aller en bas
Lico



Messages : 9
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Sam 1 Déc - 1:21

Bonsoir,
Merci pour votre message et d'essayer de me rassurer.
Je viens de consulter un ophtalmo à 20h. Il n'a pas vu ces points/traits noirs.
Lorsqu'il a regardé avec la lumière et le fond d'œil, j'ai vu pleins d'autres fils noirs que je n'avais jamais vu avant lors des précédents examens ni dans l'autre œil, je pense que ça risque d'être les futurs points noirs qui vont apparaître. Par contre l'inflammation est apparemment passée.
Cela pourrait être du à une hyalite selon lui, une inflammation de la partie intermédiaire, du vitré. Je dois passer un examen de champs visuel avant qu'il ne pose son diagnostic, il m'a prescrit Corvitec en me disant que chez une personne sur 2 cela pouvait s'améliorer. Bref, j'en doute.
Et je pense que ce sont des petits point noirs/tâches/impuretés qui ne partiront pas puisque l'emplacement ou se trouve le vitré est normalement étanche. Ça m'attriste beaucoup car ça me gêne tout le temps, notamment quand je n'utilise pas de collyre qui dilate la pupille et comme je n'ai plus de prescription, je devrai supporter cette vision constamment.
De plus, quand des traitements sont évoqués sur le site, ils bénéficient surtout à ceux qui ont une vision souvent totalement entachée de ces impuretés, je doute fort qu'il existe un médecin qui accepte de me soigner avec 10/10 d'acuité visuelle et des impuretés difficilement visibles.
Voilà ou en est la situation, il ne fait aucun doute que cela résulte de l'inflammation que j'ai eu, vu l'intensité, la durée et la fait que mon œil gauche à quand à lui une vision totalement clair.
À l'instant présent je n'imagine pas devoir rester comme ça des mois , des années.
J'ai lu que certaines personnes évitaient de regarder des murs blancs pour ma part, je les vois même sur un carrelage rouge, c'est dire, et comme il doit être vraiment en arrière, cela devient souvent carrément un voile gris.
Je suis cependant très sceptique sur le laser, ayant étudier la chimie il y a quelques années, j'avais appris que rien ne disparaît mais se transforme, or comme l'enveloppe du vitré est étanche, je vois difficilement comment faire disparaître quelque chose sans rompre l'étanchéité de l'enveloppe, quand je lis que la personne qui le pratique, propose cela à des personnes de + de 45 ans à un âge ou le vitré commence à se liquéfier qui a mon avis permet de les faire tomber ce qui n'est pas possible quand la personne est plus jeune.
Si vous avez des conseils qui pourrait me permettre d'avancer et je l'espère de pouvoir les traiter je suis preneur.
Je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Valou



Messages : 119
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Dim 2 Déc - 14:58

Bonjour lico,
Tu peux toujours aller voir le Dr Méhel à Nantes, on ne sait jamais....
Le laser yag pulsé permet la vaporisation de ce qui constitue le corps flottant (fibres de collagène), reste à savoir si les tiens sont éligibles à ce laser.
Moi aussi je les vois partout mais ils ressortent plus sur des fonds clairs et unis (feuille de papier, tableau, ciel).
Essaie de ne pas trop les fixer/étudier car tu en verras de plus en plus (c'est mon expérience).
bonne journée.
valou
Revenir en haut Aller en bas
Lico



Messages : 9
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mar 8 Jan - 14:45

Bonjour à tous,
Amis collectionneurs de bulles, asticots translucides, mouches récalcitrantes et autres formes indésirables...
Voilà, depuis hier l'autre œil est touché.
J'aurai préféré écrire un message bien plus plaisant du genre, je me suis fait opéré par untel.. Je vois parfaitement bien, mais hélas...
L'inflammation est toujours bien présente et maintenant s'occupe de mon autre œil.
Donc ça pique/brûle assez fort, et le lendemain j'aperçois des corps flottants. Pour l'instant ce sont des cheveux fins qui ne sont pas flagrants mais qui vont à coup sur le devenir.
Ce n'est pas faute d'avoir consulté en disant que j'avais besoin d'un médicament contre l'inflammation (des yeux surtout) l'ophtalmologiste m'avait également dit que des collyres étaient inutiles, qu'il fallait un traitement général.
Mais depuis 6 mois, les médecins ne me donnent que des anti inflammatoires du type Doliprane sans effet pour les yeux.
Donc pas de traitement, et après... C'est trop tard on ne peut rien faire contre les cfs. Bref, stupide.
Comme les analyses sanguines sont normales, ils ne donnent rien malgré la conjonctivite chronique aux 2 yeux.
Si c'est ça, moi aussi je vais partir en Russie, je plaisante.
J'ai été en urgence au CHU mais ils ne font pas d'examens approfondis m'ont il dit. J'ai passé une irm que l'ophtalmologiste m'a prescrit, il n'y a rien.
J'ai également ce que l'on pourrait appeler des halos de lumière, c.-à-d difficulté pour lire l'heure du réveil, feux rouges, lumière du jour qui éblouit...
L'ophtalmologiste me dit qu'il n'y a pas de lien entre conjonctivite et cfs, malheureusement si, puisqu'ils n'apparaissent qu'à ce moment.
L'œil gauche qui était sain, depuis qu'il me brûle, le lendemain il y a des cfs.
L'œil droit au bout de 3 mois d'inflammation et de collyres inefficace, cfs également.
On ne peut pas nier l'évidence.
Bien sur j'ai pensé aller dans ces célèbres hôpitaux parisiens comme vous me l'avez gentiment conseillé, j'ai téléphoné, mais pour une consultation 3 mois d'attente, en urgence, pas d'examen immédiat sauf pour des pathologies évidentes mettant en danger l'oeil, il faut reprendre rdv pour les examens, j'habite à 800 km donc ce n'est pas possible de faire de nombreux aller/retour ou prendre 1 semaine de chambres d'hôtel à Paris.
J'ai un champs visuel je crois à passer, je sais que ce sera inutile comme la plupart des examens, car il faut un puissant traitement anti inflammatoire pour stopper l'inflammation et l'apparition de nouveaux cfs.
Ceux qui sont la, le resteront vu que mon vitré est solidement attaché et pas "liquide".
Je pense que pour certains d'entre vous, peut être que des cfs ont pu apparaître avec une inflammation chronique ou pas, car pour moi c'est le cas et la cause. L'ophtalmologiste dit qu'il ne peut voir que Lafond d'œil et la conjonctive et pas autour, pourtant cela me brûle tout autour du globe oculaire, c'est la gêne que je ressens.
Tout en rappelant que j'ai 30 ans, pas de myopie, 12/10 et maintenant 10/10 (j'ai perdu un peu d'acuité avec l'inflammation) et je n'avais aucun cfs avant c.-à-d même pas 1 seul. Aucune personne n'est atteint de cf dans ma famille pas même ma mère qui a 67 ans avec presbytie, etc..
Je suis assez énervé quand au fait de savoir que si j'avais eu un traitement à temps et comme je le réclamait depuis plusieurs mois, j'aurai à ce jour une vision parfaitement clair. J'aurai mieux accepté le fait que ce soit un événement naturel qu'on ne peut prévenir, plutôt que le médecin ne fasse rien, ne donne rien, reste spectateur d'une inflammation qu'il diagnostique pour me dire ensuite, on ne peut rien faire. Le rhumatologue m'avait dit qu'il existait un traitement qui pourrait traiter l'inflammation et l'apparition de nouvelles cellules inflammatoires dans le vitré, mais c'est maintenant un peu tard pour profiter d'une vue clair et normale.
Désolé pour les fautes d'orthographe.
Comme beaucoup je projette de me faire soigner, d'abord stopper l'inflammation puis me faire opérer, ce qui fait peur, vu qu'il y a quand même certains récits qui font froid dans le dos, des cfs qui restent, des visions déformées, glaucome, problème de rétine, des colorants qui restent quand ils opérent.. Tout cela parfois sans traitement. Sans compter que peu de chirurgiens la pratique et ceux qui la pratique souvent à l'étranger ont déjà eu des patients avec des problèmes parfois bien pires que les cfs. Sans compter la cataracte qui veut dire qu'à chaque fois que j'ai besoin de voir proche/loin, il faut mettre des lunettes, difficile pour travailler.
Je ne veux pas faire peur car moi aussi j'aimerai trouver un traitement adéquat et un bon chirurgien pour que ces impuretés disparaissent mais c'est ce que j'avais vu.
J'ai lu dans le journal que des suisses ont mis au point des implants qui permettrait de voir de près comme de loin, et ce qui est assez surprenant c'est que c'est une équipe que de quelques personnes, des physiciens je crois,avec peu de moyens qui a réussit à innover cela, alors que des tas de sociétés avec beaucoup de moyens ne font pas beaucoup de progrès. Ce qui veut probablement dire qu'un traitement pour les corps flottants n'est pas prêt d'être trouvé. Je voulais vous raconter cette histoire, je pense que si cela vous intéresse vous pouvez retrouver l'article sur internet. Il y a d'ailleurs une française qui a profité de cela et qui dit avoir retrouver la vue qu'elle avait à 20 ans.
Les cfs que je perçois sont plutôt assez sombres, je les perçois même le soir, quand je ne les vois pas, je les sens passer, c'est difficile à décrire, je les vois très bien de jour et le soir, je les sens "bouger" sans les distinguer, ça me déconcentre, si je regarde dehors avec le soleil je vois une ombre assez grande au dol comme l'ombre d'un oiseau qui vole en quelque sorte. Hormis mon métier, mon passe temps préféré est d'aller à la mer, la plongée, j'habite à 5 minutes à pied, pour la première fois je pense ne pas pouvoir, je crains que cet été sera difficile.
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Kerborg



Messages : 105
Date d'inscription : 16/01/2012
Age : 41
Localisation : Cherbourg

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mar 8 Jan - 19:54

Il faudrait surement que des spécialistes atteints de CF se regroupent pour se mettre à chercher. On devrait peut-être en choper quelques uns et leur faire en avoir. Alors ils se mettraient peut-être à chercher...
Revenir en haut Aller en bas
dede76



Messages : 76
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mar 8 Jan - 21:12

Bonsoir !!

Oui , bah moi , je pense qu'il leur faudrait un gros billet ......
La seule chose qui sera peut être possible bientôt, ou du moins dans un avenir proche , c'est la micro plasmine injectable.Mais quand , ça je sais pas , normalement , cela sera commercialisé en 2013 aux USA, donc bientôt en Europe , a voir ....sinon, je vois pas comment faire autrement que par vitrectomie car comme nous dis notre ami , le vitré est entièrement enfermé .(aucune vascularisation) donc corvitec et autre ..... c'est que de la poudre de perlin...
Je pense que la vitrectomie va s'améliorer en tant que risques , de plus en plus d'outils miniaturisés donc on peut espérer que dans quelques années , on l'utilisera avec plus de sécurité.

Si vous avez des infos , n'hésitez pas !! bonne soirée à tous !! Olivier.
Revenir en haut Aller en bas
zanto



Messages : 59
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mer 9 Jan - 0:30

Bonsoir à tous,

La réponse des praticiens sera toujours la même, j'en ai encore fais les frais lors de ma visite annuelle : Oubliez ces CFs ! Ils ne vous rendront pas aveugle ce n'est pas une maladie.
Elle admet que c'est gênant et que la médecine est impuissante mais qu'il faut oublier un futur traitement car on ne s'y intéresse pas. Pas de recherche, pas de traitement !

Concernant la vitrectomie ? Il faut être fou selon elle pour y passer tant les dangers et complications sont grands. Le discours ne varie pas...
Revenir en haut Aller en bas
dede76



Messages : 76
Date d'inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Bonsoir    Mer 9 Jan - 18:09

Bonjour à tous !

Suis entièrement d'accord avec toi , d'ailleurs mon ophtalmo m'a tenu exactement les mêmes propos ....
On se demande de quoi ils parlent lors des conférences .... Peut être de choses plus graves mais quand même .

Plus qu'à prier ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonsoir    Aujourd'hui à 0:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonsoir à tous
» Bonsoir
» bonsoir a tous
» bonsoir a tous je vais vous presenter les message subliminaux
» Bien le bonsoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corps flottants (CF) :: PRESENTATIONS :: Présentation des nouveaux membres, témoignages-
Sauter vers: