Corps flottants (CF)

Forum francophone sur les corps flottants (mouches volantes ou myodésopsies)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin une étude serieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Hanibal
Admin


Messages : 187
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 35
Localisation : Suisse

MessageSujet: Enfin une étude serieuse.    Mer 16 Mar - 12:27

Bonjour,

En faisant quelques recherches sur la vitrectomie, je suis tombé sur un rapport etablie par un centre universitaire concernant les corps flottants. Les termes parfois trop scientifique, permettent cependant de comprendre et de repondre a quelques questions rester pour moi sans réponse. Il y est expliqué notemment les different types de corps flottants, analyser apres vitrectomie par microscope. J'apprecie egalement beaucoup que l'accent soit mis sur le fait qu'une bonne acuité visuelle ne represente absolument pas la gene ressentie par le patient. Je vous en passe un bout ici :

"Les CF font partie des maladies vitréorétiniennes hérédodégénératives ou acquises telles l'amylose vitréenne (dépôt protéinique), la hyalopathie astéroïde et le synchisis scintillant (dépôt lipidique). Il faut savoir cliniquement les différencier.

La hyalopathie astéroïde est une affection rare, avec une prévalence comprise entre 0,15 et 0,9 %. Elle se rencontre fréquemment chez les patients âgés de plus de 60 ans, et encore plus fréquemment chez les diabétiques. Elle est unilatérale 3 fois sur 4. L'examen biomicroscopique du vitré montre la présence d'opacités juxtaposées, rondes, blanchâtres, atones et de taille variable. L'analyse histochimique met en évidence la présence de dépôts amorphes correspondant à de petites particules cristallines de taille variable, liées aux fibres de collagène. L'analyse en microscopie électronique à transmission a permis d'identifier la présence de lipides complexes. La hyalopathie astéroïde ne retentit pas en principe sur l'acuité visuelle [2].

Le synchisis scintillant ou étincelant est une affection dégénérative du vitré, plus rare que la hyalopathie astéroïde. Les opacités correspondent à des particules brillantes et colorées, d'aspect polychrome, plates et anguleuses. L'analyse histochimique de ces dépôts montre qu'ils correspondent à des cristaux de cholestérol. Il se rencontre la plupart du temps sur des yeux ayant un long passé d'inflammation chronique ou secondaire à un traumatisme ou à une hémorragie du vitré.

L'amylose vitréenne est caractérisée par un dépôt extracellulaire d'une protéine anormale : la substance amyloïde. À l'examen au biomicroscope, la substance apparaît rose pâle, floconneuse, homogène et amorphe, sans réaction inflammatoire associée. En microscopie électronique, elle se présente sous la forme de microfibrilles linéaires agencées parallèlement [3]. Aucun traitement médicamenteux n'a été proposé dans l'amylose vitréenne. On notera que la cortisone aggrave la maladie. Le traitement est donc chirurgical par une vitrectomie en cas de baisse d'acuité visuelle."

Voila ca nous aide pas vraiment, mais je commence a en connaitre plus sur le sujet que la pluspart des ophtalmologues Smile. Je me renseigne trop ? Ou eux pas assez ? Peut etre les deux...

A bientot

Alex H
Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin une étude serieuse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garabandal"enfin une étude scientifique....
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» Offre étude de la bible
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» Ovnis de l'île d'Yeu: le mystère enfin élucidé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corps flottants (CF) :: CORPS FLOTTANTS :: En général-
Sauter vers: